Follow me Jack
Follow me Jack|E-Commerce

Premiers pas d’une PME dans le E-Commerce

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance d’accompagner une PME Saint Nazairienne dans la définition de sa future boutique en ligne. Cette petite entreprise familiale intervient dans la création, confection et distribution de prêt à porter. Abordant un tournant majeur dans leur démarche commerciale, les dirigeants ont compris la nécessité d’être présents de façon professionnelle sur internet s’ils voulaient se positionner sur de nouveaux marchés et rester compétitifs face à une concurrence grandissante. Je vous livre ici mon retour d’expérience.

Le brief sur leurs objectifs de stratégie internet

L’objectif des dirigeants était précis: ouvrir de nouveaux canaux de distribution pour leur collection femme, marque phare de l’entreprise, dans le but de générer du chiffre d’affaire additionnel. La nécessité de créer une boutique en ligne dédiée à la marque femme pour compléter les ventes « traditionnelles » en magasin s’est vite imposée. Mon rôle en tant que webmarketeuse était de les aider à définir leur besoin, l’exprimer dans un cahier des charges et mener avec eux les consultations des agences web en mesure de développer le nouveau site e-commerce.

Le cahier des charges de leur site e-commerce

Après une phase d’audit des outils et processus de l’entreprise et une série d’entretiens avec les dirigeants et collaborateurs, je me suis attelée à la rédaction du cahier des charges.

Un cahier des charges est un document qui recense dans le détail les attentes de l’entreprise quant à l’ergonomie, les fonctionnalités techniques et la charte graphique du futur site e-commerce. Il inclut les contraintes propres au secteur d’activité dans lequel évolue l’entreprise et les développements spécifiques à prévoir, notamment les passerelles entre le site et les logiciels de gestion de l’entreprise (ERP/CRM). Enfin, il prévoit un parcours utilisateur optimisé pour encourager l’action d’achat en ligne.

Consulter les agences web

En tant que webmarketeuse, mon rôle dans la phase de consultation des agences web est essentiellement de m’assurer que les deux parties se comprennent bien. On sous-estime parfois les difficultés de compréhension des PME face au jargon digital (et vis versa). La vulgarisation du langage web est donc cruciale.

La phase de consultation permet également de confronter les attentes du client aux possibilités technologiques. Elle permet enfin d’affiner certains détails, d’ajouter des options ou encore de réfléchir à des alternatives. C’est une phase très dense qui peut nécessiter plusieurs rendez-vous et clarifications.

Etude des offres et choix du prestataire pour la création de site

 

A la réception des offres, il est nécessaire à nouveau de vulgariser leur contenu afin d’aider l’entreprise à faire le bon choix. Outre l’aspect financier (qui reste cependant majeur), les dirigeants avaient besoin de s’assurer que le nouveau site répondrait à chacune de leurs attentes et spécificités. Pour ma part, je développe systématiquement une grille comparative des offres qui reprend point par point les attentes du cahier des charges face aux solutions proposées dans les réponses techniques et commerciales. De cette façon, les dirigeants ont une vue détaillée de l’ensemble des réponses dans un seul et unique document.

S’ensuit une phase de négociation à la discrétion de l’entreprise et dans laquelle je suis souvent amenée à intervenir. S’opère enfin le choix final.

Dans le cas de notre PME Saint Nazairienne, la solution technique, le prix mais aussi la qualité des échanges en phase de consultation avec les  équipes de l’agence retenue ont fait peser la balance.

L’étape de définition et d’expression de besoin est primordiale avant toute création de site e-commerce. Ne faites pas l’impasse et surtout faites-vous accompagner si nécessaire! Un cahier des charges précis et complet permet d’éviter les surprises à la livraison de votre site. Le temps de définition du besoin permet en prime d’aborder des questions importantes sur votre identité, positionnement en ligne et vos futures démarches commerciales d’acquisition et de fidélisation. Du temps bien investi!

Cet article vous a interpellé, n’hésitez pas le commenter et à partager sur les réseaux sociaux.

partager sur les réseaux sociaux