Follow me Jack
algorithm Facebook - réactions

Nouvel algorithme Facebook, apprenez à faire avec !

algorithm Facebook - réactions

Le 12 janvier dernier, le sol a tremblé sous les pieds d’un bon nombre d’entreprises qui (comme moi) ont misé sur Facebook en élaborant leur stratégie social media. Jusque-là, Facebook c’était la promesse d’être visible par le plus grand nombre et de générer des prospects et du business au travers des pages entreprises. On y communiquait avec sa communauté, on l’engageait sur divers sujets, on la fidélisait en l’exposant au contenu de sa marque, on la faisait croître et avec un peu d’habilité on y générait du revenu. Mais c’était sans compter la décision de Mark Zuckerberg en janvier dernier de revenir à la genèse du réseau social en privilégiant les publications des amis et de la famille dans les fils d’actualité. Et pour cela l’algorithme Newsfeed est intraitable. Il y a beaucoup trop de contenus publiés pour que Facebook les affiche tous.

Newsfeed doit permettre aux utilisateurs de voir les meilleurs.

Privilégier les meilleurs contenus ok, mais quels-sont les critères de l’algorithme?

Newsfeed opère en 4 étapes :

  1. L’inventaire – il liste tous les contenus publiés par vos amis ou les pages que vous suivez
  2. Les signaux – il analyse tous les indicateurs à sa disposition pour l’aider à prédire les contenus qui vous intéresseront le plus
  3. Les prédictions – il prédit quel genre de contenu aura le plus de chance de vous plaire
  4. Le score – il attribue une note de pertinence à chaque publication pour pouvoir déterminer lesquelles s’afficheront ou pas dans votre fil d’actualité et dans quel ordre

Si les publications des profils (amis et famille) sont privilégiées, les pages (marques et entreprises) doivent quant à elles s’adapter pour espérer maintenir un niveau de visibilité correct auprès de leurs fans. Certaines pages ont d’ores et déjà vu leur niveau de « reach » dégringoler. Le reach correspond au pourcentage des abonnés d’une page qui peut voir les publications de cette même page (il tourne aujourd’hui aux alentours de 10% et moins). Alors les marketeurs doivent-ils jeter l’éponge ? La réponse est NON !

algorithme Facebook - reach

Comment apprivoiser l’algorithme Facebook quand on est une marque ou une entreprise ?

Les signaux sont les variables d’ajustement pour les entreprises et les marques. Facebook surveille une multitude d’indicateurs depuis des années :

  • Le temps passé sur une publication
  • Le nombre de partages, de likes et de commentaires
  • Le nombre de clics
  • Les réactions suscitées
  • L’heure à laquelle le contenu est posté
  • L’engagement qu’obtient une publication une fois partagée
  • etc.

Avec Newsfeed, ce sont les interactions actives qui sont les plus valorisées :

  • Les commentaires – attention toutefois aux pratiques dites de baiting du genre « tag un ami » ou « répond oui en commentaire si toi aussi… » qui sont pénalisées par Facebook
  • Les partages – par les amis mais aussi via Messenger
  • Les réactions – tout le monde n’a pas envie de rédiger un commentaire et les réactions sont, dans une moindre mesure, également valorisées
Algorithme Facebook - les signaux

Concrètement, je fais comment avec cet algorithme ?

S’il fallait retenir une chose des annonces de Facebook autour de la mise à jour de son algorithme, c’est de favoriser et d’encourager les interactions entre les individus.

Alors pour une marque, cela signifie créer du contenu pour votre audience et non pas pour votre marque. Cela implique surtout de connaitre ses abonnés : qu’est-ce qui les intéresse, qu’est-ce qui les fait réagir, quels sont leurs challenges ?

Il faut également veiller à publier des contenus qui génèrent plus facilement des réactions. La vidéo reste le support le plus consommé sur les réseaux sociaux. D’après Facebook, les live vidéos (comme les stories) génèreraient six fois plus d’interactions que les vidéos traditionnelles.

Enfin, si l’heure est au rapprochement entre les individus, il est opportun d’inclure les groupes Facebook dans vos stratégies social media. Aujourd’hui plus d’un million de personnes dans le monde utilisent les groupes du réseau social. Les groupes fédèrent les fans autour de sujets d’intérêt commun, encouragent les conversations et peuvent devenir de vraies plateformes de collaboration. Plus intimistes, les paramètres de confidentialité vous permettent de contrôler qui rejoint le groupe et ce qu’il s’y dit. Et le dernier avantage, mais non des moindres, c’est que par défaut tous les membres d’un groupe sont notifiés des nouvelles publications.

algorithm Facebook - groupes
Livementor interagit avec les élèves de ses formations avancées via des groupes Facebook

Vous l’aurez compris, si vous voulez réussir sur Facebook en 2018, attelez-vous à produire du contenu engageant, informatif et utile dans un format qui plait et rapidement exploitable. La publicité Facebook et le boost de certaines publications peuvent également vous aider à améliorer votre reach et augmenter l’engagement sur votre page. Ce sujet fera l’objet d’un prochain article.

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

partager sur les réseaux sociaux